top of page
Rechercher

S'affirmer sans taper du pied... ou pas !

RETOUR DU WEBINAIRE ALCHIMIQUE 05/01/23

On essaie en ce moment de passer d’une affirmation ancestrale qui passait par le conflit et l’opposition à une affirmation plus légère qui passe par le fait de se montrer tel(le) que l’on est.


Et ce n’est pas facile du tout !


Pourquoi ?


Parce qu’il y a moins d’opposition qu’avant et qu’il y a la possibilité d’exprimer partout son individualité et qu’on trouvera toujours des gens d’accord avec nous, notamment grâce aux réseaux sociaux.

Parce qu’on remet plus facilement en cause les institutions ou groupes de personne car on a accès à plus d’informations.

Avant il fallait se battre pour avoir accès à tout ça.

Le problème c’est qu’on a encore des mécanismes guerriers qui veulent servir à quelque chose et qui n’arrivent pas à se mettre à jour. Alors, on s’en prend plein la figure pour justifier l’existence de ces mécanismes.


Quand je dis s’en prendre plein la figure, ce n’est pas forcément se faire insulter. Ca peut être aussi plein d’évènements imprévus qui nous déstabilisent, ça peut être des projets personnels ou professionnels qui patinent.


Je trouve aussi qu’il y a pas mal de mauvaise foi, qui n’est là, en fait, que pour protéger ces mécanismes de lutte et nous faire regarder le problème du mauvais côté.


On met plein d’énergie à résoudre ces problèmes qu’on a nous-même créés et on tourne en rond.


Je pense qu’une des clés est déjà d’admettre notre propre mauvaise foi et de voir notre responsabilité lorsque l’on a laissé faire alors que notre intégrité était en jeu.


Parce qu’en fait la difficulté à s’affirmer vient du temps que l’on a mis à réaliser qu’on ne s’était pas respecté soi-même. Plus on réalise et affirme tôt que ça ne nous convient pas, plus c’est facile et fluide.


En revanche, prendre conscience qu’on ne s’est pas respecté dès le départ prend beaucoup de temps car c’est plus difficile à accepter. On a besoin de passer par des étapes, on ne peut pas lever le voile tout d’un coup.


Travailler sur ces mécanismes inconscients permet de mettre de l’espace entre ce qu’on ressent et la façon dont on va se comporter pour exprimer ce qu’on ressent. C’est un espace de choix : est-ce que je vais choisir de taper du pied ou est-ce que je vais faire autrement ?


Finalement le plus important est d’abord de voir cet espace, d’y mettre de la conscience. Et parfois vous vous direz : « là, j’ai envie de taper du pied pour m’affirmer ! » et vous l’aurez choisi. Et ça fait toute la différence !


Si vous pensez que vous n’avez pas le choix, que vous avez l’impression d’agir toujours sous la contrainte et que vous voulez mettre à jour vos schémas inconscient de lutte (non les affirmation positives ça ne marche pas sur l’inconscient puisque c’est du conscient ;-)) pour qu’ils soient en adéquation avec ce que vous voulez vivre, venez me voir ! J’adore travailler sur ces problématiques !


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page