top of page
Rechercher

Exigences & intolérance

Contrairement à ce que l'on pourrait penser les exigences sont le socle de la tolérance et non l'inverse.


C'est en manquant d'exigence (et donc de limites) qu'on en devient intolérant et qu'on passe son temps à condamner les comportements d'autrui.


La tolérance que l'on affiche n'étant qu'un masque social qui cache notre incapacité à accepter notre personnalité faite de qualités et de défauts.


La valeur tolérance, lorsqu'elle part de nous et non du conditionnement extérieur, est censée s'actualiser au gré de la flexibilité de nos limites personnelles. Elle ne peut pas être un carcan rigide qui nous coupe de notre pouvoir personnel au risque de déclencher de grosses dissonances et une incapacité à prendre des décisions pour nous-même.


Au niveau collectif, c'est intéressant de voir que le combat de la génération de mes parents (je suis de la génération Y) était la tolérance physique (racisme) et que ma génération et les suivantes sont sur la tolérance de fonctionnement intérieur qui est plus subtile et spirituelle. Toutes les problématiques de body shaming sont finalement les derniers refoulements reliés au racisme, que nos parents n'ont pas su ou pu régler et que nous sommes en train de vider pour passer à autre chose.


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page