top of page
Rechercher

Croire qu'on est le centre de l'univers alors qu'on n'habite même pas son monde

Dernière mise à jour : 21 févr. 2023

L'être humain est persuadé d'être le centre de l'univers et devient, inconsciemment, le garant d'une sorte de code moral sans lequel le monde tournerait mal. Cette vision n'est pas forcément erronée mais plutôt étriquée car elle n'est en fait que la somme de nos jugements personnels érigés en "bien-pensance".


Pendant qu'on est occupé à surveiller si tout le monde se comporte bien comme il faut, on oublie de vivre et de construire notre propre bonheur grâce aux joies quotidiennes. Le temps passe et l'aigreur s'installe.


Finalement, le seul endroit qu'on peut ordonner c'est notre vie à nous, selon notre propre logique et nos valeurs. Mais ça fait tellement peur de lâcher l'illusion d'être le centre de l'univers que nous préférons gaspiller notre temps et notre énergie à houspiller. Pourquoi ? Parce qu'on se rend compte que les autres vivent très bien sans nous et sans la morale qu'on essayait désespérément de leur inculquer.


Quand on commence à vraiment habiter son monde, à s'y impliquer, on réalise qu'il y a tellement de choses à faire et à ressentir qu'on ne veut plus s'occuper des affaires des autres. Notre bien-être redevient prioritaire pour nous parce que finalement la vie est courte et que ce serait bien d'en profiter ;-)


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page